Accueil Afrique Crainte de violences électorales : Plus de 3200 Ivoiriens ont (déjà) fui...

Crainte de violences électorales : Plus de 3200 Ivoiriens ont (déjà) fui leur pays

108

Selon des chiffres du HCR repris par Libération, à la date du 2 novembre, plus de 3200 ivoiriens ont quitté la Côte d’Ivoire pour fuir les violences électorales qui ont déjà fait au moins une douzaine de morts et de nombreux blessés.  

Arrivés au Liberia, au Ghana et au Togo, la plupart de ces réfugiés sont des femmes et des enfants originaires des régions de l’ouest et du sud-ouest de la Côte d’Ivoire.

Au Liberia, plus de 2600 réfugiés sont arrivés par plusieurs points d’entrée le long de la frontière commune avec la Côte d’Ivoire.

Quelque 600 réfugiés ivoiriens sont également arrivés au Ghana. Plus de la moitié sont originaires de Niable, une ville ivoirienne située à moins de cinq kilomètres de la frontière ghanéenne.

Tags:Ivoire225Alassane-OuattaraElectionAffrontementMortBlesse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici